Retour à l’urbain

Le métro marseillais n’est pas très compliqué. Rien avoir avec celui de Paris…dans les premiers temps où j’avais à le prendre, j’adorais ça:  me retrouver au milieu de cette foule composée de personnes venant des quatre coins du monde.
Tous réunis l’espace de quelques minutes sur la même trajectoire pour répatir sur des chemins différents.

Aujourd’hui, j’emprunte le métro quasiment tous les jours. Et quand, je commence à me lasser de cette foule compressée, de son odeur, de son excitation, de son inertie, de ses peurs…je me remémore ces premiers instants de découvertes…aussi fatiguant qu’il puisse être, j’aime ce lieu.

 

 

 

Publié par

Lorélie Sainjal

Artiste-A(rt)mateur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s